Faute de participation, le forum ferme ses portes.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LuxAeterna
Bouffeuse de colibri
avatar


MessageSujet: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 13:04

Attention le ton de cet article peut choquer les personnes sans humour.
Si vous êtes atteints de ce genre de trouble, passez votre chemin!


Ce pathético-choupinet Klaroline
Par Elora


Je vous avais promis il y a moult temps, un article sur le Klaroline qui confronterait les arguments pour et contre: le voici, accouché dans la douleur et les larmes (surtout la seconde partie green )...Meuh non je n'exagère pas!

Nous d'abord!

Les « pas pour », voire carrément contre

Avis de recherche : « Grand méchant hybride, poils blonds, yeux bleus, caractériel et revanchard. Vu pour la dernière fois dans les environs de Mystic Falls auprès d’une blonde.


Formes possibles:




et depuis la saison 3


Nous avons beau brandir les banderoles, crier au scandale, au meurtre d’une espèce en voie de disparition (bah oui, l’hybride s’est fait rare cette saison), rien n’y fait. Il faut bien nous rendre à l’évidence notre Big Bad Wolf a pris des airs de petit roquet qui grogne plus qu’il ne mord depuis qu’un soir, de manière impromptue, il est sorti du bois pour se rendre chez Mère-Grand (enfin je veux dire le shérif) pour se rendre au chevet de la belle au cou mordu. Et depuis ce jour, rien ne va plus.

Où est donc passé ce méchant, le Voldemort de TVD, dont la simple évocation faisait trembler les vampires de tous leurs crocs ? Où est celui qui sortant de sa boîte comme un vampire sort de son cercueil (forcément), a fait trembler d’extase la sadomasochiste cachée au fond de nous ?
Parce que oui, n’ayons pas honte de l’avouer, nous aimons les bad boys qui contrôlent tout, jouent les chieurs et démontent tous les gentils (dans les fictions parce que dans la vie, on les déteste comme il se doit. Faut pas déconner non plus. Girl Power !). Où est celui qui ne pardonne rien et se débarrasse de ceux qui le contrarie d’un coup de crocs ou de dague ?

« Trouvé bisounours correspondant grosso merdo à la description susmentionnée passionné d’ornithologie et collectionnant dans sa penderie les robes de princesses »

Entendons-nous bien : pour durer, Klaus se devait de changer ou de montrer d’autres facettes de sa personnalité. Personne ne peut nier qu’un pur méchant sanguinaire et unidimensionnel aurait saoulé beaucoup de monde au bout d’une saison. En toute logique et ce, dès le début de la saison 3, c’est donc une toute autre facette du personnage qui nous a été montrée: celle d’un homme cruellement seul, rejeté par tous à cause de sa différence et qui cherche par tous les moyens à se recréer une famille quelle qu’elle soit. Personnellement, j’ai complètement adhéré à cette part de fragilité du personnage complètement cohérente par rapport à son passé et son vécu. Passer 1000 mille ans à fuir papa originel, ça peut rendre hargneux. Là où les « anti » Klaroline s’insurgent, ce n’est pas tant contre cette facette plus sensible du personnage que contre les extrêmes dans lesquels nous sommes tombés en l’espace d’un épisode et de l’accumulation de clichés que beaucoup trouvent excessifs et surtout répétitifs.

Rappelez-vous de la première saison de TVD et de Damon, le bad vampire très vite rattrapé par ses sentiments et qui se radoucit lui-aussi de saison en saison pour ne vivre finalement que pour sa belle. Belle image romantique que l’on aime ou pas, ce n’est pas la question. Mais voilà, il y a avec le Klaroline un cruel sentiment de déjà-vu. Ils se détestent, se chamaillent à coups de pics et de crocs, apprennent à se connaître et paf, on sait très bien que tôt ou tard Caroline verra le gros nounours caché derrière le loup sanguinaire. Mais surtout ce qui énerve, c’est de voir ces personnages charismatiques n’exister finalement qu’au travers de leur histoire de cœur. On a le détestable sentiment que plus rien n’existe pour eux que leur belle. Qu’a fait Klaus cette saison à part décapiter 12 hybrides et se tortiller torse nu pendant un épisode (faut dire que les deux étaient cool) ? Il était avec Caroline…

Un excès de clichés et un aspect décousu et inégal de leurs scènes, voilà aussi ce qui dérange les « anti ». On vogue entre le sublime et le pathético-comique en permanence. Ça donne le mal de mer tout ça. Prenons par exemple la première scène, celle dans laquelle il est à son chevet. On a un vieux vampire âgé de 1000 ans parlant de son expérience avec une toute jeune femme transformée depuis peu. Le contexte était juste parfait sauf que rien ne préparait le terrain et que quelques minutes auparavant Klaus était en mode « Mords-la Tyler parce que c’est moi le chef ».
La scène dans les bois après le massacre des sorcières s’inscrit également dans cette même logique du « laisse-moi te faire part de mon expérience / laisse-moi te prouver que tu es un sale con » (* interprétation toute personnelle des dialogues). Klaus s’est vu faire la morale par Caroline sur ses actions et cette dernière se retrouve confrontée aux siennes. Là encore, c’était une scène importante dans laquelle la nature des deux personnages est remise en cause. Caroline moins parfaite qu’il n’y paraît ? Klaus plus lucide sur ses actes qu’il n’y paraît ? Enfin bref, ces scènes étaient bien vues et montraient parfaitement l’évolution et la complexité des deux personnages.

MAIS à côté de ces quelques scènes, on en a pléthore d’autres qui paraissent sorties tout droit d’une dimension parallèle. En pleine tourmente "Silas et la potion magique", on a Klaus qui se préoccupe d’une robe pour sa princesse… Cela a quelque chose d’incongru qui fait hausser le sourcil et s’esclaffer devant ce dialogue qui se résume à « Klaus ! Prête-moi une robe ». De même, après avoir tué, torturé, traqué pendant des siècles, après avoir vu le plus mauvais côté de Klaus, on nous sort une histoire de colibri qui restera dans les annales des « anti » comme l’idée la plus farfelue qui soit. N’y avait-il pas un autre moyen de montrer son « humanité » qu’un piaf qui l’a fait passer pour un niais fini ce jour-là ?

Autre point important qui découle finalement de ce constat, c’est la désagréable impression que Klaus est un tout jeune vampire impulsif qui se fait remonter les bretelles par une jeune femme pleine d’expérience. Or, pour l’un comme pour l’autre, ce n’est pas le cas. Tout l’aspect "vieux vampire aux prises avec des sentiments qu'il a toujours rejetés" qui aurait pu donner une dimension particulière à ce couple a été totalement noyé dans des scènes clairement là pour contenter le public mais qui n’avaient pas de but précis. Le coup de la robe du bal de promo en est un parfait exemple.

Pour conclure cette partie « anti », ce n’est pas tant le couple en lui-même qui dérange que la manière maladroite dont il a été amené. Klaus et Caroline sont des personnages secondaires dans TVD. Le temps qui leur est consacré est donc forcément moindre que pour le trio et doit s’accorder le plus souvent avec ce dernier ainsi qu'avec l’intrigue de la saison et la quantité de scènes tout simplement inutiles qui jalonnent un épisode de TVD. Tout ceci fait que l’on a souvent l’impression qu’il manque des scènes. L’évolution des personnages n’est pas claire, leurs motivations n’ont plus. Toutes les interprétations négatives ou pas sont le fait des fans. Mais elles restent des interprétations soumises à nos goûts personnels.

Les carrément « pour »

Pourtant les arguments et les interprétations ne manquent pas chez les « pro ». Je vais tenter de retracer ici ceux qui m’ont le plus convaincue en sachant très bien que je ne peux pas résumer en deux-trois paragraphes des centaines de pages de topic. Autant les « anti » se contentent souvent de brandir des plumes de piafs en guise d’arguments tant ce couple les exaspère, autant les « pro » sont intarissables sur le sujet afin d’expliquer que le Klaroline survivra contre vent et couches culottes.

Qu’est-ce qui plait donc dans le Klaroline ?

La belle et la bête en plus sexy et moins poilue (sauf en cas inopinée de transformation)



Je savais bien qu’il y avait une histoire de piaf là aussi !!

Que celle qui ne s’est jamais transformée en guimauve devant un amour impossible ose lever la main !

A la base tout de même, ces deux-là n’étaient pas censés s’apprécier. A ma droite, nous avons Klaus, le grand méchant, le vampire originel, l’hybride impulsif prêt à tout pour lever une malédiction, celui qui ne s’embarrasse pas de compromis et dague à tout va sa propre famille, celui qui tue, torture pour obtenir vengeance. A ma gauche, Caroline, la cheerleader blonde et superficielle de la saison 1, celle qui excelle dans l’art d’organiser des fêtes et la spécialiste des cours de morale dans la saison 4, l’as du contrôle des pulsions vampiriques. En toute logique, Caroline, face à Klaus, aurait dû finir épinglée au mur au milieu des ballons multicolores du bal de fin d’année. Et pourtant non. Pourquoi ? Sans doute parce qu’à y regarder de plus près, ils ne sont pas si différents que ça.

La preuve en image:

Spoiler:
 

Plus sérieusement, la dynamique entre les deux a permis de révéler des facettes des personnages qui ne sautaient pas forcément aux yeux au premier abord. Dès la saison 1, le personnage de Caroline est apparu comme la Lucy de Dracula (alias Damon dans ce cas précis), une jeune femme populaire dont les hommes abusent ou courtisent mais qu’aucun ne prend véritablement au sérieux, celle qui malgré sa popularité reste dans l’ombre de la très Sainte Elena. Dans la saison 2 et 3, elle est la victime toute désignée, à chaque fois que des envies de tortures démange un personnage : transformée contre son gré par Kat, torturée par les loups garous, par son père, par Dark Alaric, enlevée par Klaus pour le sacrifice (bah oui tiens, il ne faut pas l’oublier ce coup-là)... Bref, la fille a toutes les raisons d’en vouloir à tout le monde mais reste finalement fidèle et intègre.

Mais au contact de Klaus, c’est un autre aspect du personnage qui apparaît. Derrière la baby-vampire irréprochable, on a quand même vu pointer le nez d’une sacrée manipulatrice qui n’hésite pas à user de ses charmes et à profiter des sentiments de Klaus pour le piéger et obtenir ce qu’elle veut. Il y a sans doute fort à parier que c’est ce petit côté « pervers » qui a dû émoustiller notre hydride, passé maître au cours des siècles dans l’art d’abuser le monde, tout autant que cette capacité qu’a Caroline à rester fidèle à Tyler et à ses amis. Pour quelqu’un qui a été trahi par tout le monde, notre pauvre Klausounet a dû trouver cette qualité quelque peu appréciable.

De même dans la saison qui vient de s’achever, ce fut au tour de Caroline de découvrir le chamalow tendre derrière la carapace de l’hybride. Bon d’accord en matière d’art, elle a encore des progrès à faire (des cours avec Camille peut-être ? * court se planquer*). Quoi qu’il en soit entre leçon d’ornithologie et interprétation méta-psychologico-allégorico-machinchose des œuvres de Klaus, Caroline s’est tout de même rendu compte de ses bons côtés. Rien de très explicite : des regards, des sourires discrets, une petite confession à Stefan sur le fait que tous les vampires ont fait des choses dont ils ne sont pas fiers... mais finalement on comprend que la bête ne l’effraie pas et ne la dégoûte pas tant que cela non-plus.

Autre aspect qui est souvent souligné par les Klarolines, c’est ce que les personnages s’apportent mutuellement (en dehors des puces et des échanges de robes cela va sans dire :déjàdehors: ). Klaus, le vampire millénaire, qui dépose le monde au pied de la toute jeune vampire qui n’est jamais sortie de son bled, ça a un côté Pretty woman vraiment choupinet (oui c’est pas un argument mais là, c’est pas la peine : il y a une Julia Roberts qui sommeille en chacune de nous... enfin de moi en tout cas). L’expérience contre une certaine forme d’innocence est une recette qui marche toujours (même si encore une fois le thème n’a été traité que superficiellement). Tout comme celle qui veut que deux personnages antinomiques se découvrent au contact de l’autre. Caroline prend conscience qu’elle aime être forte et immortelle ; Klaus, à force de se faire rembarrer, comprend qu’il a beau se trouver toutes les excuses pour agir comme il le fait, cela ne justifie pas tous ses actes.

Le jeu de l’arroseur-arrosé ou comment les deux se sont fait prendre à leur propre jeu.

Je me souviens en regardant l’épisode de la première scène Klaroline, dans laquelle il vient pour la soigner, avoir haussé les sourcils en me demandant comme beaucoup 1- D’où ça sortait et 2- Ce que Klaus avait sniffé avant de se rendre chez le sheriff. Il n’y avait pour moi aucun sens à cette scène, pourtant très belle, qui débarquait comme un poil de loup-garou sur la nuisette en soie de Caroline. Après moult recherches pour donner un sens à cette scène (qu’est-ce qu’il faut pas faire pour bosser sur ce forum :rolleyes: même exagérer honteusement green ), j’ai opté pour l’explication qui me semblait la moins bancale et qui aurait pu carrément me plaire si seulement JP avait dénié expliquer et développer un tant soit peu sa scène.

Au cours de cet épisode, Klaus ordonne ouvertement à Tyler de mordre Caroline pour prouver que c’est lui qui porte le pantalon dans la meute et remettre le louveteau à sa place de "little bitch". Et quel meilleur moyen de montrer qu’il est l'alpha male que de lui souffler ouvertement sa copine en jouant les sauveurs ? A mon sens les premières scènes Klaroline, jusqu’au bal chez les Mikaelson, n’étaient que pure manipulation de la part de Klaus. En tout cas, jusqu’à ce que la demoiselle le rembarre ouvertement en lui balançant ses quatre vérités au museau. Du coup, toutes les scènes de la saison 4, dans lesquelles Caroline a joué à ce même jeu, me paraissent beaucoup plus acceptables. Un petit jeu pervers, comme je le disais plus haut, qui m’aurait plu si seulement je pouvais apporter une preuve de ce que j’avance. Mais ce ne sont encore une fois que des spéculations parce que le scénario est bouffé aux mites et que rien n’est explicité.

Et c’est finalement sur ce point que je vais finir parce qu’il résume pour moi à lui seul le Klaroline. Klaus et Caroline sont un couple qui avait, certes, un potentiel des plus intéressants mais qui finalement ne se résume qu’à quelques scènes de qualité très inégale, souvent placées à des moments inappropriés. Mais d’un autre côté, c’est aussi une histoire pleine de non-dits, de « trous » scénaristiques dans lesquels les « pro » et les « anti » s’engouffrent pour y trouver à redire ou au contraire, rêver à ce qu’aurait pu être ce couple s’il n’avait pas été autant malmené par les scénaristes, trop occupés à développer des micro intrigues dont tout le monde se fout ou qui n’ont abouti sur rien. Finalement ce sont les fans au travers de leurs fanfictions et de leur loooogues analyses green qui ont fait ce couple et pas vraiment les scénaristes qui n'ont lancé que quelques miettes dans un but encore indéterminé à ce jour, puisque les deux personnages vont voguer séparément.

Voilà, voilà, je n’ai pas tout dit bien sûr et j’espère n’avoir froissé personne.

Dans mon prochain article je vous parlerai d’un couple plein d’avenir et que j’affectionne particulièrement tant il est puissant et sensuel...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sastre
Chevalier Jedi du Forum



MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 14:33

J'adore, t'as très bien résumé ce que tout le monde pense!
La conclusion est parfaite, je suis entièrement d'accord :devilhands:
Revenir en haut Aller en bas
YnotD
Grande Prêtresse de la Déconne dans l'Egypte Antique
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 17:56

Analyse parfaite. Chapeau
Suis complètement d'accord.
Fais-nous donc une analyse/recap du super couple April ma copine et qqn..... (n'importe quel bivalve ça me conviendra tout à fait .....) :déjàdehors:
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 18:03

Merci Sastre Wink

La vache YnotD , ça c'est du défi ! :MDR: . Je crois qu'Elijah et Giorgio serait encore plus simple lol
Revenir en haut Aller en bas
Gossip
Meneuse de la Révolte des Klaro !!!
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 19:14

J'ai lu l'entièreté de l'article en tiquant légèrement sur certains points mais c'est plutôt bien passé. C'est très bien écrit comme toujours avec une jolie pointe d'ironie et de sarcasmes.

Je suis d'accord que le Klaro à parfois, même souvent, été mal orchestré. Il manque pour moi quelques scènes qui auraient pu mieux expliquer le comportement de nos deux protagonistes.

J'admets également que le couple dans les fanfictions est bien mieux amené parce qu'il y a des détails importants et que Klaus est moins hors sujet qu'avec JP. Maintenant comme, il l'est dit dans l'article, Klaus et Caroline ne sont que des personnages secondaires, il est délicat de faire naître/avancer le couple aussi lentement que le Delena. Il faut sauter des étapes, ce qui a tendance à m'ennuyer aussi mais je fais avec. Parce que j'entrevois une certaine alchimie.

Par contre, je ne suis pas d'accord avec la scène du colibri, oui je reviens pour la x e fois sur ce sujet, Jp aurait pu choisir un autre moyen de comparaison mais je n'ai pas été dérangée une seule seconde. Pour les anti, beaucoup de pro vous rejoignent sur le sujet, je suis peut-être une exception.

Personnellement, j'ai vu deux belles personnes s'amuser ensemble lors de la journée, ils étaient détendus et en confiance l'un avec l'autre. Caroline lui a posé une question, il a répondu avec honnêteté. Encore une fois, de mon avis, ce fut le jour où Caroline a découvert une autre facette de Klaus. Un personnage plus léger, plus humain.

J'aimerai revenir également à un épisode que j'ai détesté (parce que j'ai pensé que Jp avait perdu la tête avec son histoire d'amitié): Quand Silas "rentre dans la tête de Klaus. Klaus appelle Caroline pour l'aider, il aurait pu aisément demander à Stefan ou encore à sa soeur mais non. Il choisit Caroline. Pourquoi? Parce qu'il a confiance! Celle-ci lui fait en quelque sorte du chantage, nous sommes bien d'accord mais une fois après avoir préciser qu'elle ne voyait rien d'enfoncer dans son corps. Ils se disputent, elle s’énerve, elle lui lâche qu'elle aurait dû lui tourner le dos depuis bien longtemps. Donc, j'en conclus, qu'elle à conscience qu'il n'est pas bon pour elle. Pourtant, elle refuse de le lâcher, elle est toujours là, à se laisser tourner autours. Elle sait qu'il peut être sauvé de son pire ennemi, lui-même.

J'ai très envie en fait de vous faire un récapitulatif de toutes les scènes Klaro et vous montrer ce que j'ai vu mais je pense que cela ne servirait à rien. J'ai conscience que les goûts et les couleurs appartiennent à chacun. Heureusement, le monde serait tellement ennuyeux dans le cas contraire. Mais je pense que le Klaro a autant de raisons d'être que le Delena. Il est moins dramatique déjà et plus honnête (je vous entend déjà crier au scandale). Quand je parle d'honnêteté, c'est sans doute un grand mot, mais Elena est attirée par Damon, par Stefan, elle joue la girouette sans savoir qui elle aime réellement. Elle n'arrive jamais à choisir, une fois son énième choix fait, elle change d'avis.

Or, Klaus en mille années, il n'a jamais été réellement attiré par une femme. En tout cas, j'aime à le penser. Mise à part Tatiana, personne en vue. Voilà qu'il commence à s’intéresser à un bébé vampire. Bébé vampire qui manque cruellement d'assurance malgré ses grands mots, bébé vampire qui déplore de ne jamais avoir été le premier choix. Je ne sais pas mais moi, cette relation m'émoustille, je le dis sans honte, Caroline pour la première fois est choisie non pas par un garçon de pacotille mais par the alpha male. Il veut lui montrer le monde et elle, elle est apte à lui monter ce que s'est d'aimer quelqu'un d'autre, de se soucier d'une autre personne. Elle peut lui apprendre la fidélité et une espèce de courage que ne possède pas. Le courage de faire face à ses sentiments les plus pronfonds sans être amené à utiliser la violence.

Bon, j'espère que je ne me suis pas embrouillée, j'ai écrit ce qui me venait à l'esprit à l'instant. Je n'ai point de talent pour manier la plume à mon grand désarroi. En tout cas, je ne retiendrai qu'une seule chose: Klaus désire être le dernier amour de Caroline et celle-ci n'a pas l'air de vouloir lui refuser. Je sais que Jp a laissé une porte ouverte de cette manière pour éviter un tollé de la par des Klaroline. Mais moi, cette simple phrase, cette mini déclaration, m'a mis du baume au coeur. Peu importe les prochaines conquêtes de l'un ou de l'autre, ils sont destinés à se retrouver.

Keep Calm and Ship Klaroline
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 20:11

Citation :
Par contre, je ne suis pas d'accord avec la scène du colibri, oui je reviens pour la x e fois sur ce sujet, Jp aurait pu choisir un autre moyen de comparaison mais je n'ai pas été dérangée une seule seconde. Pour les anti, beaucoup de pro vous rejoignent sur le sujet, je suis peut-être une exception.

Personnellement, j'ai vu deux belles personnes s'amuser ensemble lors de la journée, ils étaient détendus et en confiance l'un avec l'autre. Caroline lui a posé une question, il a répondu avec honnêteté. Encore une fois, de mon avis, ce fut le jour où Caroline a découvert une autre facette de Klaus. Un personnage plus léger, plus humain

Je suis d'accord sur ton second point mais en fait c'est juste l'image même du piaf qui ne passe pas. Il aurait pu raconter qu'arrivé en haut de la Cordillères des Andes et se trouver très insignifiant face au spectacle ou s'émouvoir sur une scène quelconque ça serait passé. Mais un oiseau...
Revenir en haut Aller en bas
Gossip
Meneuse de la Révolte des Klaro !!!
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 21:03

Je me suis plusieurs fois demandée si le fait d'avoir utilisé un oiseau comme comparaison, le "féminisait" trop aux yeux de certains. Je vois que Jp aurait dû utilisé une image plus forte pour sensibilisé les troupes sans le faire passer pour une "fleur bleue".

C'est vrai qu'il y aurait sans doute eu plus de sens et d'impacte face à l'image de Cordillères des Andes. Jp a peut-être eu comme rêve d'avoir une famille de colibris dans son jardin, on ne sait jamais :rolleyes:

Bref, si le Klaro avait été amené avec un peu plus de finesse, je pense qu'une majorité d'anti aurait eu plus de facilité à se laisser convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 21:06

Oui voilà

Citation :
J'ai lu l'entièreté de l'article en tiquant légèrement sur certains points

Lesquels?
Revenir en haut Aller en bas
delphine83
Apprentie à l'atelier brico de Taylor Blake
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 21:36

En tant que demi Klaroline je trouve cet article très interessant et je supporte les deux points de vu .

Sinon c'est super bien comme d'hab
Revenir en haut Aller en bas
Gossip
Meneuse de la Révolte des Klaro !!!
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 22:05

Je crois que c’est déjà le titre qui est le plus dérangeant pour moi. Je sais ce n’est qu’un bête détail mais je n’aime pas qu’on associe en quelque sorte le Klaro au pathétique. Mais je ne suis pas mieux puisque je compare le Klayley à une vaste blague :facepalm: . Je ne suis pas des plus objectives pour le coup.

Je suis à moitié d’accord avec le sentiment de déjà vu, nous avons le bad et la gentille vampirette comme le Delena mais pour une fois, ce sont deux vampires. C’est presque innovant pour Jp :rolleyes: . Elle confronte deux personnalités qui paraissent totalement différentes mais au fond, elles sont pleines de similitudes. Ils ont terriblement peur de la solitude, ils aiment être entouré des gens qu’ils aiment, ils prônent la fidélité en quelque sorte. Même si Caroline est un jeune vampire, si on laisse tomber l’histoire du colibri et de la robe qui vous déranges tant, je vois une histoire qui pourrait-être plus mature. Klaus est l’ouverture au monde d’adultes pour Caroline.

Pour les petites scènes clichées et décousues. Bon l’histoire du colibri, j’ai compris, elle vous est inacceptable. Rien ne pourra vous faire changer d’avis. Donc je vais parler de la robe. Ah cette fameuse robe à la Grace Kelly, elle en a fait couler de l’encre. L’idée était totalement stupide, Klaus n’est pas un Jean-Paul Gauthier qui s’ignore.

Mais cette scène, pour moi, n’était pas inutile. Elle montrait l’amitié qui naissait entre eux, une espèce de confiance installée. On peu remarquer qu’elle se « balade » avec aisance dans la maison, elle peut donc rentrer comme elle veut (?). Il lui dit qu’elle a la capacité d’en trouver une autre grâce à l’hypnose mais elle préfère lui demander. Elle sait pertinemment qu’il a amassé un maximum de choses belles et tout autant bizarres au fil des années. Peut-être a-t-elle fouillé sa maison lorsqu’elle a récupéré l’épée(?).

En fait, je voulais juste préciser que les scènes Klaro ne bouffent pas des minutes pour rien. Je vois à chaque fois un petit quelques choses. green

J'aimerai l'avis d'une autre Klaro, elle saura sans doute s'exprimer plus aisément que moi. J'ai les idées en pagailles :taper:
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 22:23

Le titre c'est Lux :MDR:
Le "pathétique" c'est ce que pense les anti au sujet de beaucoup de scènes
Le "choupinet" n'est pas péjoratif et pas du tout ironique, il fait référence à cette phrase

Citation :
"ça a un côté Pretty woman vraiment choupinet (oui c’est pas un argument mais là, c’est pas la peine : il y a une Julia Roberts qui sommeille en chacune de nous... enfin de moi en tout cas)

Pour les scènes "inutiles" forcément , vu que vous shippez , vous y voyez forcément quelque chose mais pas nous. green.
C'est comme ceux qui shippent le Kol / Bonnie, ils y voient une alchimie que personne d'autre ne voit

Mais finalement c'est ce qui a de bien dans cette série, c'est comme chez McDo: c'est menu à la carte.
Tous les couples sont shippés même les plus improbables et tout le monde trouve des preuves.
J'ai bien envie de relever le défi de YnotD et montrer par A +B qu'April et Caroline seront end game et qu'elles développent une bonne alchimie.
Razz

Revenir en haut Aller en bas
karolina
Aucun détail ne m'échappe!!!



MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 22:33

Moi aussi le titre m'a dérangé, j'ai bloqué littéralement
mais Elora m'a déjà donné les arguments contre pour que je puisse donner mes arguments pour
et pour les arguments contre j'ai déjà adhéré a certains comme l'inutilité de la scène colibri
mais je trouve pas mon principal argument pour qui est que le klaroline et le meilleur moyen d'avoir une Caroline plus dark.
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Ven 31 Mai 2013 - 22:40

Si mais je n'ai pas développé parce que ...bah ça reste une hypothèse
Citation :
Klaus s’est vu faire la morale par Caroline sur ses actions et cette dernière se retrouve confrontée aux siennes. Là encore, c’était une scène importante dans laquelle la nature des deux personnages est remise en cause. Caroline moins parfaite qu’il n’y paraît ? Klaus plus lucide sur ses actes qu’il n’y paraît ?

Caroline n'est pas plus dark avec Klaus qu'elle ne peut l'être quand ceux qu'elle aime sont en danger.
Quand son père est en danger , elle devient un vrai vampire en s'en prenant à Damon. Pour les sorcières c'est pour protéger Bonnie pas parce qu'il y a Klaus.




Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 9:11

Bon j'ai longuement hésité à écrire ce message mais je crois que quelques précisions s'imposent au vu des réactions que suscite ce malheureux article sur un autre forum et au cas où d'autres passeraient par là.
Quelques questions et reproches qui m'ont été faits tout au long de la soirée en MP ou en direct:

Pourquoi avoir mis le lien sur l'autre forum?
La réponse va être très conne: parce qu'on me l'a demandé.
Je remercie d'ailleurs au passage les membres qui ont eu la curiosité de venir le lire sans préjugés et avec ouverture d'esprit, et pour leurs critiques constructives. Merci également à toutes celles qui ont pris le temps de répondre à mes questions sur le sujet.
Loin de moi l'idée de fustiger toutes les Klaroline sinon je n'aurais pas perdu mon temps à écrire cet article.

"Ton article n'est pas impartial. Il est subjectif, n'est pas argumenté et très incomplet".
Pour l'impartialité, je ne crois pas avoir mentionné où que ce soit qu'il allait l'être. Au contraire, j'ai précisé que j'avais choisi les points qui me semblaient à MOI les plus convaincants. Il était hors de question de développer des idées auxquelles je ne croyais pas.
Pour le manque d'argument et le "pas complet": Si vous vous attendiez à un essai de 5000 mots sur l'analyse des 1min30 de Klaroline du dernier épisode, je me doute que vous avez dû être déçus.
Le but n'était pas de faire une thèse sur le sujet et encore moins de spéculer sur ce qu'on ne voit pas ou ne dit pas dans la série même si je suis tombée dans mon propre piège pour la scène du 3x11.
Je ne peux pas reprendre les 400 pages de topic Klaroline pour retracer toutes vos analyses et théories. Et encore une fois, c'était un avis personnel sur ce couple. J'ai simplement cherché à voir quels arguments pro-Klaroline pouvaient éventuellement me faire changer d'avis.

"Tu es méprisante et sarcastique "
Mais j'ai de belles dents, ça doit compenser non ?
Non? Tant pis, je vais l'assumer haut et fort en tout cas pour le sarcastique. Pour le côté "méprisante", c'est vrai aussi. J'ai littéralement démoli les Klaroline dans cet article en affirmant haut et fort que ce couple était merdique de bout en bout. Vous le voyez là le sarcasme? Non? Encore une fois tant pis...
Le ton que j'emploie dans mes posts et dans les articles que j'ai pu écrire est toujours le même, Klaroline ou pas, même quand je parle des personnages que j'affectionne particulièrement. Celui-ci est vachement plus soft que les autres en comparaison.
Pourquoi? Parce que je ne me vois pas faire une dissertation et utiliser moult effets de manche rhétoriques sur un sujet aussi futile qu'une série télévisée et qui plus est sur un couple fictif.
Quand j'entends les mots "analyse", "développement", "théorie", "objectivité" , "arguments" sur un tel sujet, ça me fait sourire, je l'avoue, et ça me rappelle furieusement notre analyse freudienne de la sexualité d'Elijah que Lux et moi avions fait un après-midi d'ennui.
Un peu de légèreté sur un sujet qui ne mérite pas plus ne fait pas de mal. Le jour où je traiterai d'un sujet qui pourrait changer la face du monde, je songerai peut-être à prendre un ton sérieux. Quoique...

"Ton titre est merdique et insultant"
Lux, celle-là est pour toi :MDR: .
Comme je l'ai expliqué dans un post plus haut.
Le "pathétique" c'est ce que pense les anti au sujet de beaucoup de scènes
Le "choupinet" n'est pas péjoratif et pas du tout ironique, il fait référence à cette phrase

Citation :
"ça a un côté Pretty woman vraiment choupinet (oui c’est pas un argument mais là, c’est pas la peine : il y a une Julia Roberts qui sommeille en chacune de nous... enfin de moi en tout cas)

Il m'arrive d'être guimauve aussi...

"La vraie place de ton article c'est les chiottes"
Tu as raison. On ne m'y reprendra plus.


Dernière édition par Elora le Sam 1 Juin 2013 - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LuxAeterna
Bouffeuse de colibri
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 9:13

Oui désolée, les titres idiots des articles sont toujours de moi, vous pouvez taper. Mais comme le dit Elora, j'ai juste repris un truc négatif et un truc positif.

Elora, j'ai trouvé ton résumé du Klaroline vraiment très juste. Il point exactement les raisons pour laquelle ce couple me plaisait au départ et les raisons pour laquelle au final, je trouve ça naze.



Gossip a écrit:
J'ai très envie en fait de vous faire un récapitulatif de toutes les scènes Klaro et vous montrer ce que j'ai vu mais je pense que cela ne servirait à rien.
Pourquoi pas ??? Le Forum est une tribune libre, si tu veux nous faire une analyse détaillée, n'hésite pas.

YnotD : Et toi !!! Pourquoi tu l'écrirais pas l'article sur April ? cruel
Revenir en haut Aller en bas
LuxAeterna
Bouffeuse de colibri
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 9:16

Je viens de lire les réactions... comment dire.... la bêtise en cours sur l'autre forum est indescriptible... Tu n'aurais pas dû le poster au départ et tu ne devrais pas utiliser ta précieuse énergie à leur répondre, elles n'en valent visiblement pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
delphine83
Apprentie à l'atelier brico de Taylor Blake
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 9:49

C'est ça que j'aime, c'est que les gens sont très supceptible, qu'il s'emportent pour rien et sans arguments...en somme c'est debile

Moi je trouve que le titre est tès bien, que l'article est très bon aussi et que les arguments sont valables autant pour le pour que pour le contre !

Team Elo / Lux !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 9:59


C'est assez ironique finalement parce qu'en écrivant cet article je me disais qu'il y avait des tas de choses plutôt sympa auxquelles je n'avais pas pensées concernant le Klaroline. D'ailleurs, je t'avais même parlé, Lux, d'un OS que j'aurais bien tenté d'écrire par défi personnel.

Là, tout de suite après ce genre de réactions, j'en viens à espérer que le spin off scellera définitivement la mort de ce couple.

Mais je suis passablement énervée. Ceci expliquant sans doute cela.


@ Delphine: Je ne m'attendais pas à ce que les pro y adhèrent de bout en bout, c'est normal. On aime ou pas, l'article est plein de défauts, je le sais bien. Mais ce qui m'agace particulièrement, ce sont les procès d'intention de personnes qui n'ont même pas lu l'article ou qui y ont vu une critique sarcastique du Klaroline sous prétexte que je n'adhère pas au couple.

Mais bref... Je ne vais pas épiloguer là-dessus.
On va dire que le sujet "Klaroline" est définitivement clos en ce qui me concerne.
Revenir en haut Aller en bas
delphine83
Apprentie à l'atelier brico de Taylor Blake
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 10:03

Oui C'est sûr mais es ce que tu as le lien, je crois qu'ils ont besoin d'un petit approfondissement du terme pathetique dans le sens où (je pense) tu voulait l'employer
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 10:06

Comment ça un lien?
Revenir en haut Aller en bas
delphine83
Apprentie à l'atelier brico de Taylor Blake
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 10:10

Pour l'article sur l'autre forum .
Revenir en haut Aller en bas
Elora
La Râleuse
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 10:16

Non, j'avais mis le lien d'ici là-bas , dans le topic Klaroline
Revenir en haut Aller en bas
delphine83
Apprentie à l'atelier brico de Taylor Blake
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 10:23

Ok merci !
Revenir en haut Aller en bas
LuxAeterna
Bouffeuse de colibri
avatar


MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 11:36

delphine83 a écrit:
C'est ça que j'aime, c'est que les gens sont très supceptible, qu'il s'emportent pour rien et sans arguments...en somme c'est debile

Moi je trouve que le titre est tès bien, que l'article est très bon aussi et que les arguments sont valables autant pour le pour que pour le contre !

Team Elo / Lux !!!!
Merci t'es choux.

Je tiens quand-même à rappeler que toutes les opinions sont respectées sur ce forum et que les membres ont bien-entendu le droit de ne pas être d'accord avec l'admin ou les modos. Nos titres sont juste là pour maintenir la paix, pas pour faire office de référence concernant les opinions sur la série.

J'avoue être plutôt fière de voir que le débat ici, quel que soit le sujet, se fait toujours de manière argumentée et respectueuse. Que l'humour, l'auto-dérision et le sens critique prévalent et que les insultes et bagarres n'ont jamais eu lieu ici.

Merci à tous de faire preuve d'intelligence et d'humour, ça me fait franchement plaisir.

Si ce forum devait devenir un front de guerre pour frustrées sectaires, je rendrais les clefs sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
karolina
Aucun détail ne m'échappe!!!



MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   Sam 1 Juin 2013 - 12:13

En fait cela tombe toujours sur Elora qui viens pile au mauvais moment ce qui c'est passé hier n'est qu'une partie de l'icerberg je vous raconterez tous si cela vous intéresse par mp pour ne pas tomber dans le HS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ce pathético-choupinet Klaroline - par Elora
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» Tico et ses amis
» Pathéa.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Original Vampires :: La Grande Bibliothèque :: Textes Divers :: Les Articles-